En Andalousie, sous le règne du général Abu Malik mourut ibn Yusuf al-Lawati sans que nul – ni même lui – ne sut qu’il était le dernier marin à avoir vu briller le phare d’Alexandrie.
Dans un café de Belfast, un soir de solstice, fut contée pour la dernière fois une variante de cette histoire ancestrale qu’avait entendue Christophe Colomb enfant, et qu’il s’était remémorée en foulant un sable qu’il pensait indien.
L’an dernier, qui m’éloigna de rires chers, je flânai avec plaisir dans une ruelle étroite aux trottoirs pavés, ignorant que je déciderais de ne jamais y revenir.
Dans une rue de Moscou, un vieil homme dément s’entaille la main avec un couteau de cuisine et éprouve furtivement la jouissance de ce peintre fou ou de ce mexicain qu’a croisé Buñuel.
Dans un petit cimetière anglais, la pierre tombale abritant le voeu naïf d’immortalité de l’âme qui fit pourtant pleurer Lancelot, perd son long combat contre le gel.
Le 4 octobre 2006, dans une maison aux murs de bois blanc de la petite ville de Troy, s’éteignit le dernier rêve du peuple Abenaki.
 Joel Iyiegbuniwe Womens Jersey