Si les Belges n’existaient pas…

Si les Belges n’existaient pas… Le monde ne serait pas le même.
À nous autres Français, si chauvins, si râleurs, il manquerait quelque chose…
Ils manqueraient beaucoup…
Mais nous ne le saurions pas.

Si les Belges n’existaient pas, il y aurait des Dupond et des Dupont?avec ou sans?moustaches et ils seraient tous inconnus.
Nous saurions vaguement qu’une certaine Marguerite rit de se voir belle en un miroir, mais aucune cantatrice n’aurait à écorcher les noms de Nestor et Lampion.
La boucherie Sanzot ne répondrait jamais et tous les professeurs du monde sauraient où se trouve l’Ouest?!
Si les Belges n’avaient pas existé… Armstrong aurait été le premier homme sur la Lune et Maeterlinck n’aurait jamais vu d’oiseau bleu.

Si les Belges n’existaient pas, un dénommé Demesmaeker signerait des tas de contrats mais sa vie serait monotone… et il ne le saurait pas.
Une demoiselle Jeanne se serait mariée. Elle s’appellerait peut être Jeanne Boulier, peut être?Jeanne Prunelle et ignorerait toujours le nom du prince charmant… le vrai…
La mouette rieuse serait toujours triste et ne disputerait aucun poisson à aucun chat.
Les immeubles Dupuis seraient toujours debouts et ignoreraient les avantages d’un bureau en plein air?!
L’agent Lontarin trainerait sa silhouette devant quelques voitures… désespérément banales.
Et Jules?de?chez?Smith?en?face livrerait des pizzas?!

Si les Belges n’existaient pas, les Dalton resteraient de vagues bandits de l’Ouest confrontés à des shérifs bien moins rapides qu’eux.

Il n’y aurait pas de petits homme bleus friands de salsepareille.

Et nous ne saurions pas qu’un chat… ça peut avoir un gros nez et aimer le muscadet?!

Il y aurait moins de rêves, moins d’horizons lointains, moins de héros d’enfance, moins d’humour, moins de… moins de…

Si les Belges n’existaient pas… Le plat pays ne serait que plat?!
Il n’y aurait même pas de port à Amsterdam?!
Le dernier repas se passerait sans âme. La Fanette serait fidèle et Jeff ne pleurerait pas sur le trottoir.
Et jamais il ne dirait… ne me quitte pas…

Si les Belges n’existaient pas, bien sûr nous boirions de la bière…
Mais ce ne serait pas la même.
Il lui manquerait quelque chose…
Peut être un simple goût d’amitié?!

Et puis?! Si les Belges n’existaient pas?! De qui pourraient?on se moquer??
Les Allemands sont trop sérieux, les Anglais trop anglais?! Et l’on ne se moque bien que de ceux que l’on aime.
Si les Belges n’existaient pas, qui pourrions?nous aimer??
Car toutes?nos moqueries ne sont guère que tendresse, et puis… ils savent si bien nous les renvoyer?!

Amis d’outre?Quiévrain, restez ce que vous êtes.
Car sans vous nous ne serions… que ce que nous sommes. Et…
Merci d’exister?!

(à propos… vous connaissez celle du belge qui…)

 Devon Kennard Jersey