Le ciel s’obscurcit et il se mit à pleuvoir très fort. Je regardai à droite et vis une torchère plongée dans le brouillard. Je trouvai cela très beau. Tournant la tête vers la gauche, j’eus le souffle quasi coupé. Au couchant, le soleil incendiait la ville et le ciel, recouvrant d’or les toits des usines et les flots agités du fleuve. Au zénith le ciel était cuivré. À l’est et au nord, tacheté de rose et de bleu. Et au sud d’un bleu immaculé. Un arc?en?ciel coiffait la vallée embrumée et la lumière or sublimait tout ce qu’elle touchait. Jamais je n’avais vu telle beauté. Qui aurait dit que sous le regard du soleil, une ville aussi triste que Seraing pouvait afficher une telle majesté, un soir d’hiver en plein orage?? Demarcus Robinson Authentic Jersey