Aimerait?on l’air libre pour le capturer
Et le vent du matin et la fraîche rosée
La lune et ses doux songes la mer et ses marées…
Ainsi je t’affectionne car ainsi tu me plais
Belle et indépendante, rebelle et solitaire

Ne change jamais rien laisse?toi satisfaire
Puisque tu t’aimes ainsi je t’aimerai de même
Et mon secret espoir et mon plus beau poème
Est de rimer mon cœur avec l’adoration
Que suscite en mon âme ta douce religion

J’accepte et je comprends ta forte indépendance
Aimer est don de soi allégation intense
Pourvu que celle vers qui se portent mes vœux
Connaisse sans contrainte un dénouement heureux

Ce but ultime qui fait que j’exhale encore
Est un amour discret bien loin de Matamore
Et si ce seul penchant ne te conquérais point
Je saurai inventer et les mots et les soins

Dont ton âme saura bien un jour confesser
Les vertus de leur baume à soigner et panser
Ce passé qui t’accable et te poursuit sans cesse
Et ronge ton présent par ses sourdes bassesses

Je suis sûr qu’au tréfonds de ta chère personne
Une femme amoureuse sommeille et frissonne
Et rêve de quitter cet esquif ballotté
Tout autant par la mer que par de lourds regrets

Elle viendra l’aurore ou enfin délivrée
De ce fardeau trop lourd pour toi de ce passé
Tu viendras jeter l’ancre en la douce lagune
Où j’aurai su t’attendre éclairé par la lune

 Virgil Green Jersey