Sur un quai de gare, un vieux monsieur regarde passer un train. Il porte un chapeau et son visage a été labouré par le temps. Je tente de lui voler une photo. Il se retourne. Il m’a vu…

Il me montre son violon « Muzica?», puis m’invite à m’assoir. Un air tzigane sourd de l’instrument. L’archet fouette, les doigts bondissent, glissent?; caressent les cordes avec douceur, avec violence.

Les passants intrigués nous regardent. Je n’y prête guère grand attention. Le temps semble suspendu à son violon. Il est heureux. On échange quelques mots. Il me dit qu’il est roumain, il me parle de ses enfants.

Le train entre en gare. Il m’invite à le suivre, me confie son caisson à violon et s’en va faire la quête. Les passagers nous regardent.

Il recueille les pièces dans son chapeau. Il refuse que je lui en donne une. Ma journée avait été pénible et pauvre à tous points de vue, j’étais épuisée, mais ces quelques notes empreintes de beauté, esquissées sur un quai de gare un jour de septembre 2006…

 Brandon Bolden Authentic Jersey