La solitude, c’est le froid
car on est là
planté tout seul
environné
d’un vide blanc
qui fait claquer les flancs
soudain.

La solitude, c’est ne plus
être contenu
dans rien
ne plus être rassuré par
une chaleur
encoconnante.

C’est ne plus rien sentir autour
de vous
que l’étendue creusée
par le frisson d’un long vent sec
qui fait tressaillir
votre chair.

C’est risquer des regards inquiets
vers les horizons
en recul,
en fuite au plus loin de vous
qui retirent le sang
des veines.

 Mark Herzlich Authentic Jersey