Incandescence.
Marque indélébilement mon derme de ta fièvre
Rougeoie et vibre, cautérise mes essences
Photoéléctrise?moi, libère mes atomes
Effleure mes abîmes où se perd la mémoire
De ton innocence.

Incandescence.
Montre?moi la voie, trace le sillon cunéiforme
Sois entéléchie ardente, gestation lavescente
Combustible inextinguible de ma conscience
De ma présence, de la gliale reconstitution
De mon existence.

Incandescence.
Sublime ces terres lasses, ces noirs marécages
Aseptise les plaies avides et fumantes de ces spectres.
Et quand tout sera fini
Laisse?moi flotter sur les ondes de ton Léthé
Rejoindre l’estuaire de mon silence.

 Aqib Talib Jersey