Ce matin la lumière est chaude. Elle papillonne entre les feuilles du châtaignier. Sous l’arbre il y a des insectes qui courent, des fourmis particulièrement, et puis un gros gendarme rouge et noir. Non, pas de gendarme, disons plutôt… un scarabée luisant. En tout cas, l’atmosphère est telle que l’on a envie de hurler sa joie d’être au monde : ça sent tellement bon?! Je suis sur le dos au milieu des herbes sèches, un gros bourdon m’assaille de questions, mais je ne comprends pas ce qu’il dit, je ne peux pas lui répondre alors je lui souris. J’ai peur que s’il est mécontent il se pose sur mes lèvres et me pique. Bon, il part, tant mieux. Je ferme les yeux et écoute la chaleur sur ma peau. Avec les bribes de vent tiède et les odeurs qui me traversent, je sens mon corps s’engourdir. Il vibre mollement à l’image des armées de fourmis de tout à l’heure, et j’entends mon sang qui appelle, et mes lèvres se gonflent.

Je suis si bien, il faudrait que vous fermiez les yeux pour vous rendre compte. Alangui, je m’écoute. Il y a une larme qui est arrivée dans mon oreille, ça me chatouille un peu. J’ouvre les yeux. J’ai faim. J’écrase mes larmes et je referme les yeux, pour continuer. Ici ce n’est pas la bonne lumière.

Assis sur le banc usé j’attends. Elle m’a dit qu’elle revenait. Ça sent un peu aigre ici, comme chez Théodore. Ce vieux Théo. Salut Théo.

Elle revient avec un grand pot de lait, hop quand elle le pose une grosse goutte tombe sur la table, elle sourit et me passe le pain. Alors mon ventre fait un bruit tel que l’on se met à rire, ça détend l’atmosphère, et quand je trempe ma grande tartine de pain tout blanc au milieu avec une grosse croûte craquante autour, c’est comme si on se connaissait un peu mieux. Son lait il est pas comme ici, il a de la mousse et un parfum. Sur mon tee?shirt de la confiture est tombée. On a encore ri, je crois qu’elle a envie de faire l’amour avec moi.

Je crois que j’ai envie de faire l’amour avec elle.

Alors je prends sa main et elle vient à côté de moi, et on se regarde. Lentement, on approche nos visages, nos lèvres, nos souffles, et soudain on ferme les yeux, c’est comme l’éternité, on est mort aux autres, on plane comme une mouette.

Quand on a rouvert les yeux, on s’est souri et j’ai mis ma main sur son sein, doucement, et on se regardait toujours, parce qu’on avait envie de se manger. Ses cheveux étaient doux. Il y a plein de lait sur sa jupe parce que le pot est tombé quand j’ai heurté la table avec mon genou pour passer ma jambe de l’autre côté du banc, mais elle, elle est comme moi, elle s’en fiche, et elle a attrapé ma main pour la mettre sur sa taille. J’ai une envie folle d’elle, mais en même temps c’est presque ce moment là le meilleur, alors il ne faut pas aller trop vite, ou alors ça serait déjà fait, mais là pitié, c’est pas Robert. Je mets sa main sur mon sexe, de nouveau je ferme les yeux et…

— Chevez, parloir dans cinq minutes?! Robert, pas aujourd’hui.

— Et je t’emmerde, ducon.

 Marshall Newhouse Authentic Jersey