Auteur : Myriam

L'autoroute

Une rafale de voitures qui se rue vers le bout du tunnel. Des lacets de lumières qui s’emmêlent dans le ciel nocturne. Un contrebasse et une guitare déclament la douceur de vivre. Au?dessus de nos têtes, le silence. John Simon Authentic...

Read More

La panne

Arrivé devant chez le chiro. ma voiture tombe en panne. Le verdict : l’une des deux cosses de la batterie vient de lâcher. Sous forme d’une mousse poudreuse, verte, jaune et bleu, l’acide se délecte mon malheur. Au coin de la rue, un monsieur charge une remorque. Je m’avance vers lui et le convainc de me déposer à mon rendez?vous?. Dix minutes plus tard me voici chez le médecin. J’ai toujours eu horreur des salles d’attente médicales . Tout y sent sent le microbe?; un parfum de désinfectant ? sensé exorciser la maladie ? y plane constamment. Des bruits de papier, des soupirs, des toussotements et des regards qui usent sol et plafond… Les feuilles tournent nerveusement. Une page résiste, une autre colle, une dame s’acharne… L’air est humide tant les gens transpirent et mon estomac gronde???je n’ai rien avalé de la journée. Par bonheur, je suis la première. Ravitaillé en médocs, la vertèbre désormais en place, je saute dans le premier bus à destination du lieu de la panne. Maman a appelé Touring Secours. Elle c’est trompée d’adresse?; le dépanneur vient de nous dépasser… Je respire un bon coup et décide de ne pas m’énerver.  Weston Richburg Womens...

Read More

La salade de viande

Emmitouflée dans mon horrible manteau de laine noir, blottie sous un parapluie, je traverse la parc qui me conduira à mes cours du soir. J’y croise des employés d’administration qui s’abritent sous des serviettes brunâtres et éculées, un couple qui partage une veste… Nous pataugeons dans une espèce de mélasse granuleuse et le vent glacial glisse la pluie sous nos abris. En classe, au moins, il fait chaud. Ajouté au ton monocorde du prof l’atmosphère en devient soporifique. Dans le fond du local, un semblant d’activité… Un chaise tangue sur deux pieds, se balance. C’est ”R” qui phagocyte sa tartine. Nous ne semblons pas le déranger… En temps normal, ”R” est un garçon calme, raffiné, délicat… Mais qu’en ont?il fait dans cet établissement scolaire?? Ça fleure bon la salade de viande?!  Jordy Nelson...

Read More

Le brouillard

Le brouillard diluait l’horizon, mêlant teintes rousses, kakis et brunes entre elles. Quand la lumière se purifiait, révélant ainsi les reflets métalliques de la végétation endormie, je promenais mon regard parmi les feuillages?; de minuscules touches champagnes, grenat et safran. J’insistais sur l’herbe veloutée par les ombres bleutées. Nous étions l’un de ces premiers jours gagnés peu à peu par les frissons discrets de l’automne. Dwayne Washington Authentic...

Read More

Le contrôleur des chemins de fer

Le ciel se mire dans les vitres du wagon, quand un crayon roule sous la banquette. Un ciel magrittesque coiffe les champs aux motifs géométriques, une barrière de peupliers caresse les nuages. Des toits rouges, orangés, bruns, des briques grisâtres, des ouvriers qui travaillent sur un toi, tous nous regardent défiler en silence. Dehors il fait froid et les cheminées des maisons crachent une fumée salée… Un contrôleur des chemins de fer traverse le couloir. Les tickets se tendent l’un après l’autre vers lui. Son sourire est timide, hypnotique?; une longue mèche de cheveux chenus s’échappe de son képi. Son regard croise celui d’une jeune femme… Le souffle du train continue à faire son travail apaisant. De vastes étendues d’herbe, de champs qui ondulent au vent, des colonnes de lumières qui s’abîment dans l’eau ridée d’un fleuve, de la terre… Et elle s’endort au creux de la chaleur réconfortante de sa banquette, rêvant, qui sait, à cet homme qu’elle ne croisera peut?être plus jamais.  Ed Dickson Womens...

Read More