Je me cherche dans toute cette mer d’alcool
Heureusement il y a de ces arbres
Qui nous font sentir moins solitaire
Mes poèmes sont mes seuls amis
Je peux compter sur mes cinq doigts
Pour les retranscrire
Une âme secrète me protège
Elle est une poussière dans mon œil
Elle me permet de voir plus claire
Ces absurdités qui nous rendent détestables
L’amour est une boussole déréglée
Dans la forêt des arbres en prière
Le cœur du temps n’existe plus
Une région sauvage m’interpelle
Je vois des visages dans les yeux des arbres
Je voyage autour d’un feu de braise Aaron Jones Womens Jersey